Demandez le programme! #2017

Cette année, Sauvages & Gourmandes vous réserve de belles découvertes floristiques à travers prairies et forêts du Florival & environs! 

L’ail des ours et le réveil du printemps !

Samedi 1er et Dimanche 2 avril, de 14h à 17h – lieu communiqué à l’inscription (Florival ou environs)

La saison de l’ail des ours marque la reprise des cueillettes et l’arrivée du printemps ! Partons à la découverte de cette délicieuse plante de nos sous-bois et des différentes astuces pour la déguster et la conserver. Nous ferons également un tour d’horizon du cortège de plantes qui l’accompagne. Dégustation nomade & échanges de recettes seront évidemment au rendez-vous !

Renseignements et inscriptions : cecilebillard@hotmail.com. Sur inscription (nombre de places limitées). Tarif : 12 € par adulte, gratuit pour les enfants

Balade printanière et salade nomade !

Samedi 15 avril, de 14h à 17h – lieu communiqué à l’inscription (Florival ou environs)

Célébrons le printemps en partant à la découverte des plantes sauvages & gourmandes, que nous aurons plaisir à nous mettre sous la dent ! Plantain, Orties, Lierre terrestre, Primevères et compagnie : de quoi égayer et agrémenter nos salades de saison. A vos paniers !

Renseignements et inscriptions : cecilebillard@hotmail.com. Sur inscription (nombre de places limitées). Tarif : 12 € par adulte, gratuit pour les enfants

A la découverte de la Reine des bois!

Samedi 29 avril, de 14h à 17h – lieu communiqué à l’inscription (Florival)

Partons à la découverte de l’Aspérule odorante, délicate plante de nos sous-bois et bien connue dans nos contrées sous son nom allemand de « Waldmeister ». Cette balade cueillette au cœur du Florival vous ouvrira les yeux sur les merveilles qui bordent nos chemins et sera suivie d’un petit atelier dégustation…histoire d’en avoir le coeur net!

Renseignements et inscriptions : cecilebillard@hotmail.com. Sur inscription (nombre de places limitées). Tarif : 12 € par adulte, gratuit pour les enfants

Plantes & sorcellerie autour du Hugstein

Lundi 1er mai 2017, Château du Hugstein à Buhl (68), tout au long de la journée (gratuit)

IMG_0542

Dans le cadre de la journée des châteaux forts, venez découvrir la flore autour de la ruine du Hugstein à Buhl (68)! Magie noire ou magie blanche, nous aborderons les secrets des plantes qui nous entourent…et peut être même les formules de certaines potions miraculeuses!
Animation tout public et gratuite, en partenariat avec l’association Pro Hugstein. Plusieurs créneaux dans la journée…plus d’informations à venir.
Les plantes de la Saint-Jean
Samedi 24 et dimanche 25 juin 2017, de 14h à 17h – lieu communiqué à l’inscription (Florival)

Célébrons le solstice d’été autour des plantes de la Saint-Jean, à travers une balade découverte sur les hauteurs du Florival. Reconnaissance des plantes, description de leurs propriétés médicinales ou culinaires & partage de recettes et autres préparations de saison…suivi d’une dégustation « sauvage & gourmande » dans l’ambiance des fermes de montagne!

Renseignements et inscriptions : cecilebillard@hotmail.com. Sur inscription (nombre de places limitées). Tarif : 12 € par adulte, gratuit pour les enfants

Publicités

Primevère officinale (Primula veris)

La floraison de cette charmante demoiselle accompagne les premières belles journées du printemps qu’elle annonce de ses corolles délicates et colorées au parfum si subtile! Surnommée « fleur de coucou » car elle illumine nos prairies au moment du retour du Coucou dans nos contrées, elle nous régale et nous soigne tout en nous offrant une belle et agréable échappée de l’hiver…

En tisane, ses fleurs séchées sont appréciées pour leurs propriétés expectorantes et leur action sur la sphère respiratoire de manière générale (bronchites, états grippaux). En sirop, c’est la subtilité et la fraicheur de la fleur que l’on redécouvre avec plaisir! Du côté de la cuisine, les fleurs fraichement cueillies et débarrassées de leurs calices amènent éclat et fraicheur aux tendres salades d’avril!

Primevère off_texte 

Un peu de lecture pour les passionnés…

Un ouvrage accessible sur les aspects médicinaux des plantes qui nous entourent (C. et E. BUSSER, En bonne santé avec les plantes des Vosges et d’ailleurs, ed. La Nuée Bleue, 2009)

Et une bible de recettes autour de 70 plantes sauvages et comestibles à glaner par chez nous (S. MORGENTHALER et H. MAETZ, La cuisine naturelle des plantes d’Alsace, ed. La Nuée Bleue, 2011)

Les suaves parfums et saveurs printanières!

Le mois de mai a filé, laissant derrière lui ses suaves parfums et saveurs printanières! La floraison des églantiers, robiniers faux-acacia et autres sureaux noirs ne m’ont pas laissée indifférente…loin de là!Le robinier faux-acacia, introduit à Paris en 1601 par le jardinier du Roi (un certain Jean Robin) est aujourd’hui considéré comme une espèce envahissante. Très mellifère, ce sont ses grappes de fleurs blanches qui nous intéressent dans le domaine de la cuisine des plantes (ses feuilles, graines et écorces sont toxiques)! Trempées dans une pâte à crêpe épaisse et cuites à la poêle, ces grappes se déguisent facilement en délicieux beignets…à déguster saupoudrés de sucre glace! Il en va de même pour les fleurs de sureau, que l’on peut aussi utiliser pour parfumer limonade, vinaigre ou vin blanc pour l’apéritif entre copines! En tisane, on profitera des vertus fébrifuges et sudorifiques des fleurs de sureau, et de celles digestives des fleurs de robinier faux-acacia…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au bouleau!

Quoi de mieux en un 1er mai que de se mettre au « bouleau »? Le printemps s’affirme, entre doux rayons et grosses averses, les forêts verdissent à vue d’œil alors que les floraisons se poursuivent…

Feuilles de bouleau, de noisetier, jeunes pousses de sapin, sommités fleuries d’aubépine, de lamier blanc, d’orties sont autant de plantes à admirer et cueillir en ce moment! L’alliaire et la cardamine des prés sont également un régal, en salade, beurre fleuri ou mélangées à du fromage blanc pour de jolies tartines apéritives…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’aspérule odorante, dite « Waldmeister » ou reine des forêts, est ma petite préférée! On la trouve principalement dans les sous-bois de hêtres, et c’est en séchant qu’elle libère son sublime parfum qui rappelle le miel, la vanille, voire le foin pour certains! Tranquillisant naturel, elle relaxe tout en éloignant angoisse & anxiété…autant de bonnes raisons pour en faire tisanes, sirop et gelée en folie ;-) En Alsace, on en fait aussi un vin apéritif, le « Maitrank » en laissant macérer 24h vin blanc et aspérule…un délice!

 

En Avril…ne te découvre pas d’un fil!

Fidèle au dicton, c’est un mois d’avril bien frisquet que l’on retrouve dès notre retour dans les parages! Pas de quoi intimider pour autant la floraison du lierre terrestre, des primevères et autres pissenlits! Du côtés des arbres et arbustes, les jeunes feuilles font leur apparition également. Les feuilles de noisetier sont utilisées en tisane contre les troubles de la circulation, les jeunes pousses de ronce sont astringentes et présentent notamment un intérêt contre les problèmes respiratoires…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le cortège des plantes « vernales »!

Vernales? Vous avez dit vernales?…Alors que nous nous attardons sur la cueillette des feuilles d’Ail des ours, bien d’autres plantes commencent à se manifester, fleurissant progressivement. Formant de véritables tapis dans le sous-bois, elles fleurissent en début de printemps: elles profitent du soleil filtrant à travers la strate arborée, avant que les arbres ne retrouvent leurs feuilles et que la compétition ne devienne trop rude! A défaut de se les mettre sous la dent, leur détermination permet un petit dépoussiérage de saison en matière de botanique:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ail, ail, ail…ça se réveille!

Ail ail ail! ça y est, le printemps pointe le bout de son nez, accompagné des premières plantes de saison qui feront le bonheur des nouvelles cueillettes tant attendues! L’ail des ours commence à parfumer timidement les sous-bois dénudés par l’hiver, les violettes dévoilent leurs feuilles en forme de cœur… Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n’y est pas!

AIl des ours (Allium ursinum)
Première récolte...

En attendant le printemps…voici les premières courageuses:

Violette odorante (Viola odorata)
Ciboulette sauvage (Allium schoenoprasum)
Nivéole du printemps (Leucojum vernum) Attention, je ne suis pas comestible! Simplement annonciatrice du printemps!
Primevère officinale (Primula veris)

Ouille ouille ouille!! Bientôt le tour des orties! ‘ATteNtion les doigts!