Un Siphon…font font!!

Il pleut, il pleut bergèèèère…alors on en profite pour revisiter les comptines et égayer nos goûters gourmands avec l’acquisition d’un SIPHON pour faire de la bonne crème chantilly maison & aromatisée aux plantes sauvages bien entendu!

Pour cette première tentative, j’ai associé la délicate Reine des bois – l’Aspérule odorante, aux fraises du jardin! Un vrai régal!

Pour un siphon de 50 cl: 40 cl de bonne crème fluide bio, locale & surtout bien fraîche, 5 cl de sirop d’Aspérule odorante (ou selon humeur du jour: Sureau, Robinier, Fraise, Menthe…à décliner à l’infini!) et 1 c. à s. de sucre.

Pour la démonstration j’ai un peu exagéré la quantité de crème chantilly par rapport au nombre de fraises, mais c’était très bon!!

Publicités

Jolis buffets, sacrés buffets!

Un petit mot pour vous dévoiler les dernières manigances de Sauvages & Gourmandes!

Un printemps capricieux, des bambins dans les gambettes…et une envie de partage, de couleurs, de soleil et de régalades entre famille et amis !

Voici un petit tour de table en images…

Potion apéritive au Lierre terrestre

Cake aux Orties, Aegopode podagraire et fleurs de Cardamine des prés

Mini-tartelettes à l’ail des ours-noisettes, poireaux-ciboulette sauvage, orties-champignons et tourbillons de carottes-livèche

 

Tarte soleil fifty-fifty (pesto d’ail des ours aux noisettes & fromage frais à l’origan)

Verrines « fraîcheur acidulée »

IMG_0699

La fleur du Compagnon rouge (Silene dioica) donne le ton de cette composition qui allie le croquant du Fenouil à la douceur des Oranges, le tout mêlé à de jeunes pousses de salade (assaisonnement aux huiles d’olive et de sésame & jus de citron).

Oeufs mimosa à la ciboulette du jardin

IMG_0723

Pesto de Cardamine des prés

Voici une recette originale mêlant la saveur relevée de la Cardamine des prés aux douces couleurs printannières.

Ingrédients:

– sommités fleuries de Cardamine des prés (une belle cueillette)

– huile d’olive

– jus de citron vert (ou jaune)

– fleur de sel, poivre

Mixer (ou hâcher) les sommités fleuries. Ajouter de l’huile d’olive jusqu’à saturation de la plante en huile puis verser le jus de citron afin de faire ressortir le rose des pétales! Saler et poivrer et mettre en pot.

Pour en assurer une bonne conservation, ajouter un trait d’huile d’olive supplémentaire avant de fermer.

A servir en entrée avec des avocats ou en condiment en remplacement de la moutarde!

Houmous rose à la betterave!

Voilà de quoi épater la galerie facilement! Et puisque « tout est bon dans l’cochon », pourquoi pas dans la betterave? Ne jetez ni les fanes, ni les tiges … car on peut les valoriser également! Les fanes ciselées dans une poêlée de légumes épicée, les tiges confites une demi-heure dans un sirop de sucre pour décorer vos desserts!

Pour le houmous à la betterave, il vous faut:

1 grosse boîte de pois chiche (800g soit 500g égouttés il me semble)…à défaut d’avoir préparé ses pois chiche la veille!
2/3 betteraves selon leur taille et la consistance voulue!
2 b
elles gousses d’ail
1 trait d’huile d’olive
Poivre, cumin, coriandre, piment
Le jus de 2 citrons
1 cuillère à soupe de purée de sésame (Tahin): en option

1. Eplucher et faire cuire les betteraves à l’eau (par la même occasion récupérer l’eau de cuisson et faire du riz, des nouilles, du boulgour avec: ça colore en rose!!)
2. Une fois cuite, les mixer en purée
3. Mixer les pois chiche et l’ail et mélanger avec la purée de betterave
4. Rajouter les épices (au feeling, ne pas hésiter à goûter pour parfaire les dosages!!), l’huile d’olive, la purée de sésame, les jus de citron.
5. Bien mélanger afin que la mixture soit homogène (re-goûter pour être sûr!) et présenter joliment ;-)

Voilà, c’est vraiment pas compliqué en somme!!

Alors: à vos POIS, … CHICHES!

Vin de noix vertes de la St-Jean

S’il y a bien une récolte à ne pas manquer en ce 24 juin, c’est à mes yeux celle des noix vertes! Voici ma recette pour un délicieux vin de noix, aux allures de porto:

Mélanger dans une dame-jeanne:

24 noix vertes coupées en 4

900 g de sucre

5 litres de vin rouge bio

1 litre d’alcool de fruit (de schnaps local!)

quelques feuilles de noyer (en option)

Préparation du vin de noix

Laisser macérer 40 jours à la cave, en remuant régulièrement. Filtrer et mettre en bouteille. A consommer bien frais en apéritif ou laisser vieillir un peu si vous êtes patients!

Les suaves parfums et saveurs printanières!

Le mois de mai a filé, laissant derrière lui ses suaves parfums et saveurs printanières! La floraison des églantiers, robiniers faux-acacia et autres sureaux noirs ne m’ont pas laissée indifférente…loin de là!Le robinier faux-acacia, introduit à Paris en 1601 par le jardinier du Roi (un certain Jean Robin) est aujourd’hui considéré comme une espèce envahissante. Très mellifère, ce sont ses grappes de fleurs blanches qui nous intéressent dans le domaine de la cuisine des plantes (ses feuilles, graines et écorces sont toxiques)! Trempées dans une pâte à crêpe épaisse et cuites à la poêle, ces grappes se déguisent facilement en délicieux beignets…à déguster saupoudrés de sucre glace! Il en va de même pour les fleurs de sureau, que l’on peut aussi utiliser pour parfumer limonade, vinaigre ou vin blanc pour l’apéritif entre copines! En tisane, on profitera des vertus fébrifuges et sudorifiques des fleurs de sureau, et de celles digestives des fleurs de robinier faux-acacia…

Ce diaporama nécessite JavaScript.