Plantes & Sorcellerie autour du Hugstein à Buhl (68)

Un petit mot pour vous signaler deux rendez-vous à ne pas manquer ces prochains jours, autour des plantes sauvages & de la magie!

Songe d’une nuit de Walpurgis…

Le Lundi 30 avril 2018, de 17h à 20h à Buhl (68)

Célébration de l’arrivée du printemps et de la fertilité, la nuit de Walpurgis symbolise la fin de l’hiver et le retour des fées dans notre monde et plus particulièrement dans la nature…

Pour marquer cette journée particulière de Veille de Mai (et de pleine Lune !), je vous propose une sortie autour des plantes sauvages & magiques aux alentours de la ruine du Hugstein à Buhl. Nous évoquerons les secrets des plantes qui nous entourent, partagerons nos recettes et pourquoi pas nos petits rituels avant de cueillir quelques sauvageonnes que nous préparerons et dégusterons ensemble de manière originale !

IMG_0178

Renseignements et inscriptions : cecilebillard@hotmail.com ou au 0630593798. Sur inscription (nombre de places limitées). Tarif : 20 € par adulte (sortie + atelier cuisine nomade+ repas dehors)

Prévoir des vêtements adaptés à la météo et de quoi se couvrir pour le début de soirée, sans oublier un petit panier !

Plantes & sorcellerie autour du Hugstein

Mardi 1er mai 2018, Château du Hugstein à Buhl (68), (gratuit – sans inscription)

IMG_0542

Dans le cadre de la journée des châteaux forts d’Alsace, venez découvrir la flore autour de la ruine du Hugstein à Buhl (68)! Magie noire ou magie blanche, nous aborderons les secrets des plantes qui nous entourent…et peut être même les formules de certaines potions miraculeuses!
Animation tout public et gratuite, en partenariat avec l’association Pro Hugstein, en coréalisation avec Châteaux Forts d’Alsace et Châteaux Forts Vivants, la Route des Châteaux et Cités fortifiées d’Alsace et le soutien d’Alsace Destination Tourisme
Plusieurs créneaux dans la journée… Rendez-vous à la ruine à 10h, 11h, 14h ou 15h au choix ! Durée : 1/2 h (sans compter la marche jusqu’au château d’une petite dizaine de minutes)

Au plaisir de vous retrouver en compagnie de ces sauvageonnes!

Cécile

Publicités

Un Siphon…font font!!

Il pleut, il pleut bergèèèère…alors on en profite pour revisiter les comptines et égayer nos goûters gourmands avec l’acquisition d’un SIPHON pour faire de la bonne crème chantilly maison & aromatisée aux plantes sauvages bien entendu!

Pour cette première tentative, j’ai associé la délicate Reine des bois – l’Aspérule odorante, aux fraises du jardin! Un vrai régal!

Pour un siphon de 50 cl: 40 cl de bonne crème fluide bio, locale & surtout bien fraîche, 5 cl de sirop d’Aspérule odorante (ou selon humeur du jour: Sureau, Robinier, Fraise, Menthe…à décliner à l’infini!) et 1 c. à s. de sucre.

Pour la démonstration j’ai un peu exagéré la quantité de crème chantilly par rapport au nombre de fraises, mais c’était très bon!!

Jolis buffets, sacrés buffets!

Un petit mot pour vous dévoiler les dernières manigances de Sauvages & Gourmandes!

Un printemps capricieux, des bambins dans les gambettes…et une envie de partage, de couleurs, de soleil et de régalades entre famille et amis !

Voici un petit tour de table en images…

Potion apéritive au Lierre terrestre

Cake aux Orties, Aegopode podagraire et fleurs de Cardamine des prés

Mini-tartelettes à l’ail des ours-noisettes, poireaux-ciboulette sauvage, orties-champignons et tourbillons de carottes-livèche

 

Tarte soleil fifty-fifty (pesto d’ail des ours aux noisettes & fromage frais à l’origan)

Verrines « fraîcheur acidulée »

IMG_0699

La fleur du Compagnon rouge (Silene dioica) donne le ton de cette composition qui allie le croquant du Fenouil à la douceur des Oranges, le tout mêlé à de jeunes pousses de salade (assaisonnement aux huiles d’olive et de sésame & jus de citron).

Oeufs mimosa à la ciboulette du jardin

IMG_0723

Pesto de Cardamine des prés

Voici une recette originale mêlant la saveur relevée de la Cardamine des prés aux douces couleurs printannières.

Ingrédients:

– sommités fleuries de Cardamine des prés (une belle cueillette)

– huile d’olive

– jus de citron vert (ou jaune)

– fleur de sel, poivre

Mixer (ou hâcher) les sommités fleuries. Ajouter de l’huile d’olive jusqu’à saturation de la plante en huile puis verser le jus de citron afin de faire ressortir le rose des pétales! Saler et poivrer et mettre en pot.

Pour en assurer une bonne conservation, ajouter un trait d’huile d’olive supplémentaire avant de fermer.

A servir en entrée avec des avocats ou en condiment en remplacement de la moutarde!

Les suaves parfums et saveurs printanières!

Le mois de mai a filé, laissant derrière lui ses suaves parfums et saveurs printanières! La floraison des églantiers, robiniers faux-acacia et autres sureaux noirs ne m’ont pas laissée indifférente…loin de là!Le robinier faux-acacia, introduit à Paris en 1601 par le jardinier du Roi (un certain Jean Robin) est aujourd’hui considéré comme une espèce envahissante. Très mellifère, ce sont ses grappes de fleurs blanches qui nous intéressent dans le domaine de la cuisine des plantes (ses feuilles, graines et écorces sont toxiques)! Trempées dans une pâte à crêpe épaisse et cuites à la poêle, ces grappes se déguisent facilement en délicieux beignets…à déguster saupoudrés de sucre glace! Il en va de même pour les fleurs de sureau, que l’on peut aussi utiliser pour parfumer limonade, vinaigre ou vin blanc pour l’apéritif entre copines! En tisane, on profitera des vertus fébrifuges et sudorifiques des fleurs de sureau, et de celles digestives des fleurs de robinier faux-acacia…

Ce diaporama nécessite JavaScript.