Gentil coquelicot mesdames!

Une escapade dans les Hautes-Alpes en ce début du mois de juin nous autorise un avant goût d’été! Ici, les champs de blé se colorent du rouge des coquelicots…que les bleuets viennent ponctuer de leur bleu vif! Devant ce spectacle estival, nous nous autorisons une rapide cueillette: une fois séchées ces fleurs des champs (messicoles) rentreront dans la composition de tisanes! En Alsace, ces paysages sont rarissimes… »mauvaises herbes » ou adventices des champs de blé, le coquelicot et le bleuet sont victimes des nombreux herbicides utilisés dans les traitements. D’autre part, les champs de blés eux mêmes se font rare, la plaine alsacienne lui préférant le maïs bien plus productif. On les retrouve toutefois en bordure de route, voire de champs…les graines ne demandant qu’à s’exprimer!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le coquelicot fait partie des plantes dites à mucilage, aux propriétés expectorantes, comme la mauve ou le tussilage. La décoction de bleuet des champs est réputée en cas d’irritation des yeux ou de conjonctivite.

Publicités